Retour à la Centre de ressources
Blog Img

Tendances du marché de l'emploi en TI au Canada d'après les perspectives des talents numériques 2025 du CTIC

​​Le Conseil des technologies de l'information et des communications (ICTC) a récemment publié un rapport de recherche détaillé, Digital Talent Outlook 2025. Le document s'appuie sur les précédentes perspectives de l'organisation en matière de talents numériques et, le précédent étant en 2019 et pré-COVID, cette nouvelle perspective est bien nécessaire.

Le rapport complet de 83 pages comprend un aperçu général de l'économie canadienne, avec un aperçu des impacts de la pandémie de COVID-19 et une projection dans l'avenir. Il plonge ensuite plus profondément dans l'économie numérique (qui, selon eux, comprend les travailleurs de la technologie de tous les secteurs et tous les travailleurs du secteur de la technologie), en examinant les tendances du comportement des consommateurs et en révélant les résultats d'un sondage mené auprès de 400 chefs d'entreprise de l'économie numérique du Canada. Enfin, le rapport approfondit l'examen de six domaines d'innovation clés, notamment les technologies propres, les ressources propres, la santé et la biotechnologie, la fabrication de pointe, l'agroalimentaire et la technologie alimentaire, et les médias numériques interactifs. Compte tenu de tout cela, il n'est pas surprenant que Digital Talent Outlook 2025 offre une abondance de conclusions et d'idées intéressantes. Voici un résumé de haut niveau qui se concentre sur le marché du travail, les opportunités pour les sous-traitants informatiques et ce qui devrait être les compétences les plus recherchées dans les années à venir.

Impacts de la pandémie de COVID-19

Le CTIC a examiné les données fournies par Statistique Canada ainsi que son sondage auprès des chefs d'entreprise canadiens non seulement pour résumer les effets de la COVID sur notre économie, mais également pour fournir des prévisions sur la direction à prendre. Dans l'ensemble, ils pensent que le PIB pourrait potentiellement revenir aux niveaux d'avant la pandémie d'ici la fin de 2021 et connaître une croissance régulière d'ici la fin de 2022. Le chômage mettra un peu plus de temps à revenir là où il était.

Ce n'est pas un choc que le CTIC ait découvert que la pandémie a eu un impact plus sévère sur les emplois à bas salaire et a touché de manière disproportionnée les femmes, les jeunes (15-24 ans) et les personnes moins instruites. Pendant ce temps, l'économie numérique est devenue plus importante pour le monde avec le début de la pandémie et, en fait, en mai 2021, l'emploi dans le secteur était 12% plus élevé que les niveaux d'avant la pandémie !

Au cours des 18 derniers mois, l'utilisation de technologies avancées telles que l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique, ainsi que d'outils numériques tels que les solutions cloud, les logiciels de sécurité et les outils de collaboration en ligne, a été considérablement plus élevée. Les soins de santé numériques ont connu un pic géant et l'utilisation d'Internet à domicile a également explosé, en particulier les achats en ligne. La plupart des entreprises de l'économie numérique avaient établi des canaux d'achat en ligne avant que la pandémie ne frappe.

Bien sûr, toutes les entreprises de l'économie numérique n'ont pas vu leurs revenus augmenter au cours de la dernière année et demie, et presque toutes ont vu les mêmes dépenses supplémentaires que les entreprises de l'économie générale. Néanmoins, une proportion nettement plus importante d'organisations de ce secteur se sentent mieux préparées pour les mois et les années à venir.

Emplois dans l'économie numérique du Canada

Comme indiqué ci-dessus, le CTIC définit l'économie numérique comme l'ensemble des emplois du secteur technologique, plus le nombre largement croissant d'emplois liés à la technologie dans le secteur non technologique. Par exemple, les développeurs de logiciels et les data scientists sont désormais souvent présents dans des secteurs tels que la finance, les ressources naturelles, la santé et la vente au détail.

Le graphique ci-dessus met en évidence la performance de l'économie numérique canadienne au cours des 15 dernières années. Nous pouvons voir que la demande d'emplois technologiques à travers le pays a toujours été élevée et continue d'augmenter, même en période de turbulences.

Le CTIC prévoit qu'au cours des quatre prochaines années, l'emploi dans l'économie numérique atteindra 2,26 millions. Cela représente environ 11 % de tous les emplois au Canada. Autrement dit, l'économie numérique canadienne verra une demande de 250 000 emplois supplémentaires!

Alors, quels types d'emplois regardons-nous? Ce graphique, qui a été inclus dans Digital Talent Outlook 2025, résume les principaux rôles techniques que les dirigeants de l'économie numérique ont soulignés comme ayant émergé au cours des 12 derniers mois. Il n'est pas choquant que l'un de ces emplois figure sur la liste, et il est logique de s'attendre à ce que ces titres continuent d'être très demandés dans les années à venir.

Dans les rapports précédents, le CTIC a souligné ce qu'il croit être les six domaines d'innovation clés pour l'économie canadienne. Pour compléter ce Digital Talent Outlook, ils ont passé en revue les évolutions dans chacun des domaines d'innovation et mis en évidence un rôle recherché et ses compétences requises. Si vous êtes un professionnel de la technologie et que vous envisagez de vous lancer dans l'un de ces secteurs, voici quelques opportunités et leurs exigences :

  1. Cleantech : ingénieur de véhicules électriques (compétences requises : Matlab, C, C++, AutoCAD, Simulink, développement de produits, certification Six Sigma)

  2. Ressources propres : ingénieurs Smart Grid (compétences requises : SCADA, automatisation des processus, MATLAB, C++, AutoCAD, Simulink, LaTeX)

  3. Santé et biotechnologie : biostatisticien (compétences requises : analyse de données, SAS, R, modélisation statistique, IBM SPSS, exploration de données, gestion de données, programmation statistique)

  4. Fabrication avancée : concepteur de fabrication additive (compétences requises : conception et développement de produits, Adobe Creative Suite, modélisation 3D et impression 3D, conception pour la fabrication)

  5. Agroalimentaire et technologie alimentaire : agronome de précision (compétences requises : analyse de données, SIG, R, Python, GPS et connaissances agricoles)

  6. Médias numériques interactifs : concepteur de conversations (compétences requises : Adobe Creative Suite, conception UX/UI, analyse de données, réponse vocale interactive, WordPress, CSS et rédaction)

Ce résumé de Digital Talent Outlook du CTIC est une toute petite partie d'un rapport extrêmement détaillé avec de nombreux points à retenir. Nous nous sommes concentrés sur la mise en évidence des informations destinées aux chercheurs d'emploi en technologie et, dans une certaine mesure, aux responsables du recrutement informatique. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez télécharger gratuitement le rapport ici.